École et intégration : acquis et limites. Youtube Table ronde MODEL 2021

École et intégration : acquis et limites

https://iremmo.org/model/maghreb-orient-des-livres-2021/model-videos-2021/

Mabrouck Rachedi, Classe à part

Nesrine Slaoui, Illégitime,

Sherine Soliman, Souleymane

Rachid Zerrouki. Les incasables

Modération : Nadia Bouchenni.

 

Cette table ronde attaque un thème central de l’action de Coup de soleil : lutter contre les marginalisations qui visent les populations « d’origine maghrébine » en France, grâce à l’école.

Le présent résumé donne la parole « dans le désordre » aux quatre intervenants- écrivains, tous bons connaisseurs de cette école.

Intégrer, c’est quoi ?Individuellement, beaucoup « s’en sortent » et nous qui parlons à cette table ronde en sommes la preuve. Mais globalement les inégalités se creusent avec une école qui peine à absorber les « déficits culturels ». Dans les ateliers d’écriture, on voit combien les « bons quartiers » sont loin des « mauvais », malgré les prouesses des enseignants. Soliman décrit comment ses élèves ont réagi à ses sollicitations en créant des poèmes en « rap ». Ce qui l’a mené à écrire lui aussi en rythme de rap tout le livre qu’il vient d’écrire.

Les inégalités, le système éducatif les creuse, non pas « volontairement », mais par des critères de sélection qui favorisent les milieux « d’en haut » : le « grand oral » récemment instauré au baccalauréat en est un symbole, comme plus tard pour les jeunes étudiants des épreuves similaires dans des concours.

Les tâches des enseignants ?Récupérer individuellement des élèves « décrocheurs », prendre conscience des « déterminismes » à la Bourdieu qui handicapent les « mauvais élèves » sans jamais renoncer à aller contre ces déterminismes. En bref « bousculer les statistiques », mettre en cause avec parents et élèves la notion même d’échec.

Quel roman national pour les élèves ?Aider les élèves à récupérer leur propre mémoire familiale est difficile, parce que celle-ci est enfouie, niée : il faut remonter aux grands-parents et s’appuyer sur eux, aller chercher dans les multiples lieux de ces mémoires, lieux particulièrement riches dans le sud de la France.

Il faut aussi lutter pour élargir dans les programmes scolaires (histégéo, lettres) la place de ces mémoires (depuis 2008 les résultats des efforts antérieurs se sont étiolés).

Faut-il dire aux écoliers qu’on était soi-même mauvais élève ?Il faut surtout les aider à comprendre que être timide, intraverti ou « bloqué », n’est pas une tare inévitable, mais une difficulté qu’on peut résoudre, et les aider à la résoudre, par une prise en main individuelle ou par très petits groupes.

 

Claude
Author: Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.