Le prix des lecteurs de Coup de soleil

Prix « COUP DE COEUR DE COUP DE SOLEIL »

Présentation

Lancé par Coup de Soleil Languedoc-Roussillon en 2005, le prix des lecteurs « Coup de Coeur de Coup de Soleil » a pour but de familiariser un public amateur avec la littérature récente du “Maghreb des deux rives”. L’auteur ou/et le sujet doit avoir un lien avec les pays du Maghreb.
Quelques membres de Coup de Soleil lisent et choisissent ensemble les ouvrages qu’ils jugent dignes d’intérêt et les proposent ensuite aux lecteurs
Cette opération est organisée en partenariat avec de nombreuses médiathèques, bibliothèques et librairies de la Région Occitanie autour de Montpellier et Toulouse et en île de France à Montreuil (93). Des lycées y ont participé ainsi que des lecteurs du Maghreb.
L’opération est lancée au mois de septembre ; les lecteurs ont 8 mois pour lire les titres de la sélection et choisir leur lauréat en envoyant le bulletin de vote par mail ou courrier. Les bulletins sont dépouillés fin mai et les résultats communiqués rapidement.  Le lauréat est ensuite invité pour  des rencontres avec Coup de Soleil et ses lecteurs.

Coup de cœur en cours

Juillet 2020: le prix de l’année a été décerné à Dalie Farah pour « Impasse Verlaine » (éditons Grasset).
La lauréate sera reçue à Montpellier et Toulouse dès que la situation sanitaire le permettra.

Voici la  nouvelle sélection pour le Coup de coeur 2021 :

Youcef Abbas : « Bleu, blanc, Brahms » éditions Actes Sud
Anissa Bouziane : « Sables » éditions Mauconduit
Thomas Cantaloube : « Requiem pour une république » éditions Gallimard
Sabri Louatah : « 404 » éditions Flammarion
Michèle Perret :  » Le premier convoi, 1848″ éditions Chèvre-feuille étoilée

Depuis 2005, nous avons sélectionné chaque année au moins 5 romans issus du « Maghreb des deux rives »  et nos lecteurs ont choisi :

  • en 2006 Arezki Mellal pour « Maintenant ils peuvent venir »
  • en 2007 Beyrouk pour « Et le ciel a oublié de pleuvoir »
  • en 2008 Maurice Attia pour « Alger la noire »
  • en 2009 Boualem Sansal pour « Le village de l’allemand »
  • en 2010 Akli Tadjer pour « Il était une fois, peut-être pas »
  • en 2011 Mahi Binebine pour « Les étoiles de Sidi Moumen »
  • en 2012 Yahia Belaskri pour « Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut »
  • en 2013 Jamil Rahmani et Michel Canesi pour « Alger sans Mozart »
  • en 2014 Amara Lakhous pour « Divorce à la musulmane a viale Marconi »
  • en 2015 Hubert Huertas pour « La petite fille qui venait d’Alger »
  • en 2016 Souad Benkirane pour « Les quatre saisons du citronnier »
  • en 2017 Kamil Hatimi pour « La houlette »
  • En 2018 Karim Amellal pour « Bleu, blanc, noir »
  • En 2019 Yamen Manaï pour « L’amas ardent »
  • En 2020 Dalie Farah pour « Impasse Verlaine »
  • En 2021 Anissa Bouziane pour « Sables »
Marc
Author: Marc

2 réflexions sur “Le prix des lecteurs de Coup de soleil

  • 24/11/2021 à 11:23
    Permalien

    Laura Mouveaux Librairie Sauramps Odyssée (Montpellier)

    Quel bonheur d’entrer dans cette rentrée littéraire d’hiver par la voix d’Abigail Assor. Elle nous raconte l’histoire de Casablanca et de ceux qui la peuplent. Et, dans le bidonville de Casa, il y a une reine, c’est Lalla Sarah, la Française. Elle rêve du jour où elle n’aura plus à user de sa stupéfiante beauté pour se faire offrir un panini. Alors, quand elle rencontre Driss, dont on dit qu’il est aussi riche que le roi, c’est lui qu’elle veut, lui qui l’épousera. Abigail Assor nous livre cette histoire dans une langue charnelle qui nous fait percevoir le sang battre dans les tempes des personnages. Les bruits, les odeurs, les aspérités de chacune des scènes nous parviennent dans une lumière aussi crue et écrasante que peut l’être celle du soleil. Les rêves des pauvres, les illusions des riches, la cruauté du jour et la fraîcheur de la nuit : l’auteure nous dresse le théâtre de la vie avec sincérité et justesse. Un roman captivant.

    Répondre
  • 24/11/2021 à 11:27
    Permalien

    Le roman d’Abigai Assor : Aussi riche que le roi m’a beauoup plu
    et je trouve la critique de la libraire de Montpellier très juste

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.