Paris Octobre 1961 Manif ou révolte ?

Dans les luttes internes au FLN, deux stratégies pouvaient en 1961 être décidées en France « hexagonale » : y développer des luttes « dures » contre le pouvoir gaulliste répressif, ou faire profil bas, pour préserver le rôle essentiel des 300 000 à 400 000 Algériens salariés dans les villes, les plus importants « contribuables », volontaires ou non, aux levées de l’ »impôt révolutionnaire » qui à l’époque fait vivre l’organisation dans toute l’Europe et en Méditerranée.

La décision de la Fédération de France est de répondre au couvre-feu imposé aux Algériens (illégalement : ce sont des Français…) en région parisienne le 5 octobre 1961 par une manifestation : pour le 17 octobre, il ordonne à toute le population algérienne (vivant en hôtels garnis ou en bidonvilles périphériques) de converger vers le centre de Paris.
Patrick Boucheron analyse avec acuité l’événement et surtout la mémoire reconstituée de celui-ci.
Pour le détail des controverses historiques sur octobre 1961, je trouve mes meilleures sources dans Guy Pervilllé, Histoire iconoclaste de la guerre d’Algérie, 2019, p. 300- 335.

Claude Bataillon

Marc
Author: Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.