Communiqué: Liberté de la presse et enseignement de la liberté


Communiqué de
Coup de soleil Toulouse
18 octobre 2020

Le 16 octobre 2020, à Conflans-Ste-Honorine, (Ile-de-France), Samuel Paty, professeur d’ « histégéo » en collège, a été mis à mort d’une façon effroyable pour avoir fait son métier, c’est à dire apprendre aux enfants ce que sont les libertés gagnées tout au long de luttes menées depuis des générations.
Deux semaines plus tard c’est dans l’église de Nice que trois victimes prises au hasard sont mises à mort parce catholiques.
Le racisme qui s’étale impunément, chaque jour, dans  une chaîne française de télévision, le fanatisme religieux et l’intolérance  qui prospèrent sur les réseaux sociaux, tous ces facteurs de haine se confortent mutuellement, fracturent gravement  la société francaise et engendrent  ainsi la plus ignoble des barbaries.
L’association Coup de soleil, qui  lutte, depuis des décennies, pour une meilleure compréhension du Maghreb et de la France, est particulièrement touchée par ces échecs de la laïcité et du vivre-ensemble. Beaucoup de nos militants se sont joints et se joignent aux manifestants  qui, à travers toute la France, ont rendu hommage à  Samuel Paty et affiché  leur soutien à tous nos enseignant(e)s,  attaché(e)s à la liberté de croire et de ne pas croire, de penser, d’écrire, de dessiner.

Marc
Author: Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.