l’exposition de photos  de Marrakech de François Rigal

Lors de notre dernère réunion Habib nous invita à visiter dans son jardin l’exposition de photos de Marrakech de Francois Rigal et à les commenter: en particulier la série des cigognes, celle de la Place Djemaa el Fna de Marrakech, mais aussi le cirque et la danse.

Marc a écrit ce texte en s’appuyant sur l’image ci-dessous:

Je déteste le chat d’en face ! C’est un voyou ! Il s’appelle Fisme.
Mais je tiendrais fermement ma frontière, mon côté de la place !
Car moi je suis le chat blanc de la Menara. Depuis le treizième siècle c’est ma famille qui garde les babouches et les plats à tajines.
Chaque nuit Fisme vient pisser sur mon trottoir, sur mes pavés.
Et chaque matin il me nargue, à 6h30, campé sur son territoire.
Très souvent on se bat, sur les pavés luisant de la Jemaa el-Fna, on se poursuit au milieu des étals, avant l’arrivée des charmeurs de serpents, des vendeurs d’escargot bouillis, des badauds, des touristes. Avant la foule !
Mais chaque matin je l’affirme :
Le chat Fisme ne passera pas !

Claude a envoyé ce billet

J’ai découvert la Place Djemaa el Fna en Octobre 1951 lors d’un premier voyage au Maroc http://alger-mexico-tunis.fr/?p=2054 .
Vivant ensuite dans ce pays les années scolaires 1959 à 1961, j’y suis retourné souvent, mieux dit, j’y suis passé pour aller vers le Haut Atlas, pour skier à l’Oukaïmeden ou pour excursionner au Toubkal.
Dans mon souvenir de la place se mélangent les magies des charmeurs de serpents, des saltimbanques et des conteurs.
Ce sont les photos du conteur qui ont fait remonter mes souvenirs.
Le conteur est un comédien du geste autant que de la parole, pour moi qui au mieux pouvait en 1960 capter un mot sur dix dans un discours en arabe.

 

 

 

Marc
Author: Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.