Réunion du vendredi 6 avril 2018

CR de la réunion mensuelle du vendredi 6avril 2018 à 19h à la pizzéria Belfort

 Présents : Claude Bataillon, Françoise Bataillon,  Marc Bernard, Anne Gaudin (librairie Biffure), Yasmina Houari, Martine de Latte, Isabelle Lebrun, Maryse Neuman, Georges Rivière,

Absents excusés : Isabelle, Annelise, Claudine, Dominique, Sabah, Micheline, Soraya, Jacqueline

Marc a conduit la réunion.

1 – L’Association : Etoile du Sud d’Alger 

Sur les 7000€ versés par l’ambassade d’Alger, on attend le bilan financier final et Georges Rivière  énonce les réalisations menées, en particulier les petits vidéos réalisés par les stagiaires qu’il va nous communiquer. Il évoque le rôle du Petit lecteur (d’Oran) à partir de 1990 et jusqu’à nos jours (lecture de contes, animations inspirées des méthodes Montessori, bibliothèques pour enfants).

 2- Yasmina évoque brièvement son voyage en Algérie pour la session récente de ARP/PHILO, avec entre autres le festival de poésie de Bou Saada

 3- Coup de cœur de Coup de soleil : On rappelle que ce prix littéraire organisé depuis 10 ans est mené au départ par nos amis de Coup de soleil de Montpellier, avec une participation croissante de toulousain(e)s. On est actuellement en recherche de livres pour préparer la liste des livres à mettre en lecture à l’automne 2018 pour le prix 2019. G. Rivière suggère le roman de Sarah Haider, Morsure du coquelicot, édit. Métagraphes (il vient d’être présenté le 4 avril à la librairie Floury…)

Isabelle Lebrun propose aussi un livre de Samira Sedina : 2016 : Majda en août, Éditions du Rouergue.

 

4 – Bibliothèques «jeunesse » au Maroc :

En l’absence de Jacqueline et Dominique, qui travaillent sur ce dossier, c’est à notre réunion de mai que les résultats seront exposés.

5- AG nationale de Coup de soleil (24 mars) :

Marc y a participé et donne un compte-rendu des problèmes essentiels :

les rentrées financières de l’association (essentiellement subventions publiques) sont en baisse constante et le Maghreb- orient des livres 2019 n’aura lieu que si des ressources privées sont obtenues. Un groupe de quatre ( ???) se charge de chercher des mécènes. Marc a proposé un projet de prospectus de l’association pour les sensibiliser. Il a aussi monté un dossier de levée de fonds « ULULE » (projet d’une durée de 90 jours). Maryse doit prendre contact avec le trésorier Jean-Christophe Parizot pour l’appuyer et obtenir des éléments qui lui manquent pour cela et pour rechercher les économies possibles (local à loyer moins élevé ?). Un tour de table évoque la nécessité d’organiser des actions payantes.

Vote aux instances nationales :  les présents y sont essentiellement parisiens et actuellement les statuts prévoient que les pouvoirs (majoritairement provinciaux) dont sont porteurs les présents n’ont pas de limite. Dans la pratique, à cette AG, les pouvoirs ont servi à établir le quorum, mais pas pour le vote d’élection du Conseil d’administration où seuls les présents ont voté. Deux solutions concrètes sont proposées : que les présidents de sections demandent systématiquement au moment du paiement de la cotisation annuelle un pouvoir pour l’assemblée générale qui suivra de peu ; que la convocation à cette assemblée générale comporte un ordre du jour précis permettant aux membres des sections de donner des avis sur les principaux points.

La participation depuis peu de Coup de soleil au programme européen YOUSSOUR permet de monter des projets de partenariat international (avec de possibles financements).

La section Lyon Grenoble organise en lycées des rencontre au sujet de la guerre d’Algérie efficaces en partenariat avec l’Office National des Anciens combattants (ONAC)= modèle de 4 intervenants (pied noir+ moudjahid+ appelé+ harki). Martine Gaudin va prendre contact avec Georges Wilson et voir si à Toulouse nous pouvons monter un projet semblable.

6- Tour de table : les 9 présents expliquent brièvement les motifs de leur engagement à Coup de soleil

Françoise Bataillon, de famille paternelle pied noire, a vécu sa jeunesse entre Alger, Tunis, Beyrouth, a enseigné trois ans à Casablanca (1959-1961). A la retraite, elle a rencontré à Toulouse et à Paris l’association en 2008.

Claude Bataillon a vécu sa petite enfance à Alger, a pris contact avec le Sahara algérien en 1953, a enseigné trois ans à Casablanca (1959-1961). A la retraite, il a rencontré à Toulouse et à Paris l’association en 2008.

Marc Bernard est petit fils de pieds noirs. Sa sensibilité à l’Algérie lui vient sa grand-mère et de sa mère, participant dans « l’armée d’Afrique » à la seconde guerre mondiale. Connaissant Coup de soleil à Montpellier, il est un des fondateurs en 2004 de la section toulousaine.

Martine de Latte a découvert l’Algérie en 1970 à la frontière marocaine comme bénévole d’un programme de santé ; elle poursuit au Mirail en accompagnant les femmes maghrébines ? Elle adhère à Coup de soleil en 2017.

Anne Gaudin connaît l’Algérie par sa mère qui y a vécu. Elle a fréquenté les bidonvilles de Nanterre. Sa librairie Biffures s’associe à Coup de soleil en 2017.

Yasmina Houari est de famille algérienne, éduquée au Maroc de 1955 à 1965. Dans sa famille qui vit en France, on parle espagnol ou français. Elle revient en Algérie régulièrement et Coup de soleil est pour cela un lien auquel elle tient.

Isabelle Lebrun est de famille pied noire ; elle a vécu en Kabylie dans les années de la guerre d’Algérie où son père travaillait aux Centres sociaux fondés par Germaine Tillion, puis en 1963-65 au Maroc. Coup de soleil la rattache à ce passé.

Maryse Neuman est arrivée en France en 1958, après une enfance à Sétif, Constantine, Alger avec un père ingénieur des mines. Militante associative, elle adhère à Coup de soleil en 2016 via Marc Bernard.

Georges Rivière, juste après la grande manifestation des femmes algériennes de 1994, va en Algérie où il rencontre sa femme Hacina. Tous deux, menacés, viennent en France en 1998 et participent en 2004 à la fondation de Coup de soleil à Toulouse. Ils rentrent en Algérie en 2010.

Prochaine réunion : Réunion mensuelle le vendredi 11 mai à 19H chez Zoubir

 

 

Marc
Author: Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.