Réunion du 6 novembre 2015

Réunion du 6 novembre 2015

Étaient présents : Annelise, Claude et Françoise, Sabah, Claudine, Dominique et Marc.
La réunion, chez Claude et Françoise, à Portet sur Garonne, commence à 19h.

Ordre du jour :

La session-ARP-Philo
Les bibliothèques enfantines au Maroc
Le site de Coup de Soleil
Le coup de cœur
Le bilan de la soirée Assia Djebar
Les suites de notre action

La session-ARP-Philo

Sabah : Cela s’est bien passé. Les Algériens ont reçu les visas au dernier moment. Les Marocains veulent organiser une session ARP-Philo à Marrakech. Les Algériens aussi… Dans ce cadre notre amie Gleya a proposé à Sabah d’engager Coup de Soleil sur la perspective d’un voyage solidaire en Tunisie au printemps avec un bus de la Manouba.

Décision prise : Vu la faiblesse numérique de Coup de Soleil Toulouse la proposition d’un bus solidaire en Tunisie doit s’adresser à Coup de Soleil National ou, en tout cas à l’ensemble des sections de Coup de Soleil. Sabah se charge de faire passer l’info

Les bibliothèques enfantines au Maroc

Dominique a pu, à l’occasion de cette session d’ARP-Philo, rencontrer des enseignants marocains de l’association FOS. C’est une association d’aide aux enfants. Et c’est FOS qui demande le développement des bibliothèques et non plus Coup de Soleil qui propose sans avoir trouvé sur place de vrais partenaires. ARP-Philo est partant également. Donc ce projet est relancé.

Le site de Coup de Soleil

Claude en présente les principales évolutions et demande les appréciations des amis présents. Nous avons plusieurs remarques de Marc concernant la présentation graphique qui peut être améliorée. Il y a consensus pour que le carousel d’images de la page d’accueil donne priorité aux événements récents de Coup de soleil à Toulouse. Claude rappelle que l’alimentation du site peut normalement venir de plusieurs membres de la section.

Le Coup de cœur de Coup de Soleil

Claudine explique qu’elle ne peut plus s’occuper seule du suivi des partenaires locaux. Pour la réception de Huertas à la médiathèque Grand M nous n’étions plus que deux membres de CdS. Pourtant il y avait une vingtaine de participants et cela s’est très bien passé. Mais plusieurs médiathèques ne veulent plus s’engager, essentiellement parce qu’il est difficile de demander aux clubs de lecteurs de lire tous les livres de la sélection. Et aussi parce que les sélections de ces dernières années apparaissent comme beaucoup trop sombres et pessimistes. Il faut donc relancer nos partenaires.

Annelise va voir la médiathèque Cabanis.

Claudine estime qu’il faut faire voter les clubs de lecteurs et non les lecteurs eux-mêmes et pas obligatoirement sur tous les livres de la sélection.

Françoise va aider Claudine, dans la mesure où elle sera à Toulouse… Mais elle pense qu’il faut soutenir le Coup de cœur en faisant des lectures dans les bibliothèques, préparer des trucs légers sur des livres qui viennent de sortir en collant à l’actualité. Et elle va sélectionner des passages à lire dans les livres de la sélection 2016.

Sur cette même idée Claudine va proposer des lectures issues du Coup de cœur à la librairie la préface de Colomiers.

Pour les bibliothèques d’Empalot et de St Cyprien, Sabah et Claudine vont y retourner.

Le bilan de la soirée Assia Djebar

Après beaucoup de travail de préparation et de communication le bilan de la soirée très positif. Nous avons eu du monde, grâce à ARP-Philo et au réseau de la librairie La Renaissance. Nous remercions vraiment beaucoup Daniel Halm pour son coup de main à l’apprentissage de la lecture à haute voix. Tout le monde pense que ce serait dommage que nos efforts ne soient utilisés qu’une seule fois.

Annelise, qui doit aller voir la librairie Terra Nova dans le cadre de la promotion de sa BD va leur proposer une soirée de lectures Assia Djebar. Marc pense qu’on pourrait aussi le faire chez Zoubir un samedi soir…

Les suites de notre action

La réunion se termine par un bilan critique de notre fonctionnement exposé par Marc qui annonce qu’il ne se représentera pas comme secrétaire de la section pour 2016. Sabah dit en commentaire qu’elle non plus ne se représentera pas comme présidente.

Des échanges entre plusieurs d’entre nous depuis le vendredi 6  novembre aboutissent à convoquer une réunion de notre section pour

le vendredi 18 décembre chez Zoubir à 19h30

Vous trouverez en annexe les réflexions de Marc et les commentaires « en séance », plus le texte de réflexion de Claude, écrit postérieurement

Amitiés.
Marc et Claude

Annexe :

Les suites de Coup de Soleil

Marc exprime son point de vue : Mon propre bilan 2015 de Coup de Soleil Toulouse est catastrophique. Comme je le pensais déjà fin 2014 et comme je l’avais exprimé dans un texte, avant les attentats de janvier, j’estime que Coup de Soleil ne sert à rien face à la situation de plus en plus épouvantable que nous vivons. Montée du racisme et de l’islamophobie d’un côté mais aussi montée du communautarisme et de l’islamisme rendent notre perspective de la seule défense de la culture livresque complètement à côté de la plaque. D’autant que les nouveaux vecteurs de communication ne passent plus par le livre mais par les réseaux sociaux et internet, moyens que nous ne maitrisons pas du tout. La meilleure preuve que Coup de Soleil ne remplit pas ses objectifs c’est que notre section se délite et que nous sommes de moins en moins nombreux et militants, au point de n’être plus capable de répondre aux quelques engagements que nous nous étions pourtant fixés. Donc, pour ma part, je n’envisage pas de m’engager sur de nouveaux projets et ne suis absolument pas candidat pour être secrétaire l’année prochaine.

Françoise : le seul truc qui a bien marché cette année c’est la soirée Assia Djebar.

Quelqu’un(e) dit : Mais la soirée avec Mamoud Rachedi a été un échec (3 personnes), la soirée avec Gleya sur la constitution tunisienne n’a tenu que par l’investissement d’ARP-Philo, (les amis d’Averroes ayant programmé autre chose en même temps que notre soirée), la réception d’Hubert Huertas, malgré de nombreux rappels, où nous n’étions plus que deux…

Sabah explique que la différence entre ARP-Philo et nous c’est que les gens qui participent aux ateliers d’ARP-Philo le font pour leur plaisir. Coup de Soleil Montpellier a aussi du monde avec des cafés littéraires où les gens viennent régulièrement et avec du plaisir. Il est donc bien clair que Coup de Soleil ne propose rien qui fasse plaisir.

Claude va adhérer aux amis d’Averroes pour que nous puissions être tenu aux courants de leurs initiatives.

Texte de Claude

Pas de suicide maintenant

Je résume ce qui me donne envie de continuer à participer à une section de Coup de soleil Toulouse.

Ce qu’on sait faire:

-La séance Assia Djebar d’octobre 2015: la vendre à d’autres publics, organiser des séances similaires à propos d’autres auteurs

-Le coup de coeur, en le faisant évoluer comme le propose Claudine lors de la réunion récente

-Sélectionner des textes d’auteurs « Maghreb », courts et accessibles, à mettre sur notre site pour les faire connaitre dans les milieux capables de les utiliser (droits de l’homme, enseignants, autres cibles à définir)

bibliothèques enfantines à Marrakech, puis dans d’autres villes du Maghreb

ARP-Philo, qui certes n’a pas besoin de Coup de soleil… sauf pour héberger des participants en France, ou pour appuyer des demandes de visas vers la France ce qui n’est pas rien

-des actions individuelles comme ce que Sabah décrit à la Ligue des droits de l’homme et Anne-Lise comme prof d’instruction civique dans son établissement de Carmaux

-des actions ponctuelles comme de susciter un voyage en Tunisie proposé aux adhérents et sympathisants de cds

-donner une visibilité d’ensemble à ces actions disparates certes, mais convergentes: c’est à ça que sert le site web de Coup de soleil Midi Pyrénées

Pour exister, au minimum:

-Trouver un secrétariat qui ne repose pas exclusivement sur Marc, qui, si je ne me trompe, fait le boulot depuis la création de la section (2007, avec deux ans d’interruption ?)

-trouver une présidence qui ait envie d’assurer ce travail

Personnellement je suis prêt à être soit co-secrétaire soit co-président, mais pas « seul en piste », pour deux raisons: ne pas faire reposer le fonctionnement sur un type de 84 ans, ne pas faire reposer le fonctionnement sur un type à mi-temps hors de Toulouse

Si non, quoi?

Une assemblée générale en janvier 2016 dissout la section, notre caisse est versée à une autre association et x% de nos membres adhèrent en individuels à Coup de soleil national, tandis que Y% (pas forcément les mêmes) se réunissent amicalement à Toulouse avec une périodicité de plus en plus faible

Ce qui me motive:

-Du groupe de Coup de soleil Toulouse, j’ai appris à lire autrement et autre chose, à écrire autrement, par rapport à mon métier (vis-à-vis du quel je suis retraité depuis 19 ans!). Ces lectures et écritures nouvelles m’ont donné l’énorme satisfaction de fabriquer un blog (parce que le fonctionnement du site de coup de soleil ne me satisfaisait pas pour ce que je voulais y mettre), puis de m’investir depuis 18 mois dans la rénovation du site de Coup de soleil (dont plusieurs d’entre nous disent qu’il est satisfaisant et dont je sais qu’il a un gros potentiel)

-je n’aime pas le gâchis

Marc
Author: Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.