Mai 2008 Bilan de la Caravane des Femmes

Cette participation avec de nombreux partenaires pour la venue de la caravane des femmes nous a semblé très fructueuse et réussie. D’une part, cela nous a permis de faire connaissance avec de nombreuses associations, des élus, des membres des conseils régional et général, ce qui nous permettra, par la suite de proposer des actions et projets avec ou sans mutualisation avec d’autres associations. Notre participation en temps que « Coup de Soleil » nous a permis, bien sûr de nous faire connaître à Toulouse, mais pour l’évènement lui même, le fait d’avoir invité des algériennes a élargi le débat et ouvert d’autres perspectives et points de vue.Les débats ont pu être plus riche, avec certes quelques divergences, utiles à nos yeux.

La journée que nous avons organisée avec le Carrefour Culturel à Arnaud Bernard, s’est bien passée malgré le mauvais temps.

Bien sûr, nous sommes partie prenante de la suite de cet évènement en espérant que plus de membres de notre section y participent activement.

Pour plus de détails, voir le « Livre Blanc »…

 

 

Le passage de cette caravane dans les quartiers a montré également la prégnance régulière et militante des islamistes ou de leurs « fausses copies locales » en forme de « grands frères » avec leurs discours méprisants à l’égard des femmes et des non-musulmans.

Nous avons pu nous rendre compte de leurs logiques et de la rhétorique religieuse stérile qui la justifie.

Les différences d’appréciations entre marocaines (plus nombreuses et toutes membres de la même organisation  inféodée au roi du Maroc) et algériennes (minoritaires, à la fois plus diverses et plus radicales dans leur critique du pouvoir), n’ont pas été sans poser des problèmes dans les débats avec le public. La question se pose donc de savoir si nous avons bien fait d’imposer cette ouverture aux organisateurs de l’initiative, d’autant que, faute de visa, la participation tunisienne n’a pas pu venir. Par contre la défense des droits de femmes a été magnifiquement représentée aussi bien par les unes que par les autres.

 


La préparation par les associations locales a été inégale, ce qui a fait que les permanences juridiques ont été un succès dans certains quartiers et peu utilisées dans d’autres, à Arnaud Bernard en particulier.

L’implication de Coup de Soleil Midi-Pyrénées a été plutôt bonne même si, bien sûr, elle était réduite pendant les journées du fait des occupations de la plupart d’entre nous. Il faut remarquer que la préparation de cette initiative par un petit groupe délégué (Sofia, Annelise, Claudine et Dominique) a été une très bonne chose par rapport aux initiatives où « tout le monde fait tout » et donc rien. Bravo en tout cas à cette équipe qui a magnifiquement réussi son pari.

   

 

 

Marc
Author: Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.